Pourquoi ma gorge me démange-t-elle ?

4
Partager :

Les démangeaisons de gorge sont très fréquentes dans la population et certaines personnes en souffrent, tout au long de l’année, à différentes époques. Cela peut être causé par différents facteurs, vous devez donc savoir pourquoi votre gorge démange et comment la soulager rapidement.

Quelles sont les causes des démangeaisons de la gorge ?

  • Discours continu : Les enseignants, les agents commerciaux, les chanteurs ou les commentateurs sont plus susceptibles de développer une gêne dans la gorge. Cela se produit parce qu’ils l’utilisent de façon excessive et finissent par user les cordes vocales, en raison de frottements et d’irritants.
  • Allergies : allergie au pollen, aux poils de chat, à n’importe quelle matière… entraîne généralement des démangeaisons dans la gorge. Cela se produit parce que les neurotransmetteurs de notre gorge sont activés devant un agent externe et provoquent une inflammation pour se défendre contre eux.
  • Le fumée : non seulement la fumée de tabac, mais aussi celle des villes. Nous savons que le tabagisme est nocif dans des centaines de cas et surtout pour la gorge. D’autre part, l’exposition à la fumée des véhicules ou des usines peut également avoir les mêmes effets. Les cellules épithéliales de la gorge deviennent irritées et démangent.
  • Air conditionné : il peut assécher l’environnement et notre gorge le remarquera. L’air excessivement froid influence les voies respiratoires supérieures et provoque une différence de température qui entraîne une gêne dans la gorge . Nous ne recommandons pas de dormir avec l’air allumé, par exemple, car pendant ce temps, vos voies respiratoires sont plus ouvertes et sont plus susceptibles d’être affectées par des démangeaisons.
  • Boissons ou aliments : surtout froids, et surtout en été. En cette saison, il est courant de boire de la crème glacée, des fruits froids ou toute autre boisson rafraîchissante. avec de la glace, ainsi que de la neige fondue. De cette façon, nous soumettons notre gorge à un froid excessif, de sorte que l’été devient tout aussi dangereux que l’hiver, pour provoquer cette maladie.

Comment soulager les démangeaisons de la gorge ?

Il est important de traiter les démangeaisons de la gorge dès que possible, car cette sensation d’inconfort se transforme généralement en mal de gorge. Il existe des façons naturelles de prendre soin de votre gorge, et voici quelques-uns des remèdes naturels qui fonctionnent le mieux.

A lire aussi : Quelle est la formation requise pour travailler dans les garderies ?

  • Miel et citron : nous connaissons tous les innombrables propriétés apaisantes du miel. De plus, en plus de ceux du citron, ils sont l’un des remèdes les plus lauréats. Il existe des moyens de les préparer et il y a aussi des bonbons qui les contiennent.
  • Vapeur : une bonne douche vapeur expulse la muqueuse excessive et aide à libérer les voies respiratoires. Il peut également être remplacé par chauffer de l’eau dans un pot et couvre-toi la tête avec une serviette, pour respirer les vapeurs. L’avantage de cette technique est que vous pouvez ajouter des feuilles d’eucalyptus pour assurer un soulagement presque complet.
  • Eau et sel : se gargariser avec de l’eau tiède et du sel est également d’une grande aide. Ils aident à calmer les irritations et à absorber la muqueuse accumulée.
  • La réglisse est également l’un des meilleurs alliés. Il agit comme hydratant contre la sécheresse de la gorge et a également des effets adoucissants et anti-inflammatoires.
  • Ail et oignon : deux aliments indispensables, en raison de leurs fonctions expectorantes et antiseptiques. Une option pour les boire passe par la fameuse soupe de poulet chaude. Les composants bénéfiques de l’ail et de l’oignon, combinés à un aliment chaud qui soulage l’inconfort de la gorge, ont un résultat final vraiment satisfaisant.

Connaissez-vous la solution naturelle de Pharysol ?

Un produit 100 % naturel contenant des éléments tels que le miel ou le glycérol. Il soulage instantanément les maux de gorge et sans effets secondaires typiques des médicaments conventionnels. Essayez-le !

A voir aussi : Quand dois-je effectuer une évaluation neuropsychologique ?

Partager :