Peut-on déterminer une grossesse en touchant son ventre ?

699
Partager :
Peut-on déterminer une grossesse en touchant son ventre

Bien des solutions existent aujourd’hui pour déterminer une grossesse. Test d’urine, test sanguin, les moyens scientifiques sont réputés pour leur efficacité.

En marge de ceux-ci, on recense également des procédés naturels capables de déceler des grossesses. Le toucher est l’un d’entre eux. Peut-on déterminer une grossesse en touchant son ventre ? Réponse dans cette rubrique !

A lire également : L'abdominoplastie et la lipoaspiration : efficace pour dire adieu à votre ventre post-accouchement

La meilleure façon de toucher son ventre pour déterminer une grossesse

Une grossesse ne laisse généralement pas de signes visibles durant les premières semaines. Toutefois, il est bien possible de déterminer si l’on porte une grossesse rien qu’en touchant son ventre. Il suffit de savoir effectuer les touchers de ventre. Comment savoir si on est enceinte en touchant son ventre ?

C’est une technique qui consiste à poser vos mains à divers endroits de votre ventre dans le but de sentir des ballonnements. Lorsque vous les sentez, cela prouve que vous portez un bébé dans votre sein. De même, la présence d’un embryon peut être révélée par un toucher de votre abdomen. Cela peut vous donner des douleurs.

A lire également : Les signes physiques d'une grossesse précoce : ce qu'il faut savoir

Par ailleurs, il est important de prêter une attention particulière à vos troubles digestifs. Une grossesse peut également se manifester par une sensation de constipation et de nausées après un repas. Pour approfondir et confirmer votre diagnostic, il est nécessaire de faire appel à l’expertise d’un médecin, ou en faisant simplement un test de grossesse.

Ce qu’on peut savoir d’une grossesse en touchant son ventre

Sur une éventuelle grossesse, un toucher de ventre peut révéler plusieurs informations. Il suffit de faire attention aux signes perçus lors de la palpation de cette partie du corps. Vous pouvez constater un léger ballonnement ou une légère prise de poids. Néanmoins, cela peut être lié à d’autres facteurs comme le stress ou l’alimentation.

Dès la 12e semaine d’aménorrhée, on observe une augmentation de la taille de l’utérus qui s’apprête au développement de l’embryon. Ainsi, en palpant le bas de votre ventre, juste au-dessus du pubis, vous sentirez une bosse dure et arrondie qui correspond à votre utérus en croissance.

Il faudra cependant rester vigilant, car cela pourrait également être le signe de la présence d’un kyste ovarien ou d’un fibrome. Une consultation médicale vous permettra d’être mieux fixée.

Les autres symptômes pour confirmer une grossesse

Toucher son ventre ne suffit pas pour établir correctement le diagnostic d’un état de gestation chez la femme. Il faut également observer et analyser plusieurs autres symptômes révélateurs d’une grossesse.

Peut-on déterminer une grossesse en touchant son ventre

Parmi les signes annonciateurs d’une grossesse, les plus fréquents sont l’absence de menstrues, l’hypersensibilité des seins, les envies fréquentes d’uriner, les vertiges, la fatigue chronique, les nausées et les vomissements.

Le retard des règles est le premier symptôme qui permet à une femme de savoir qu’elle est enceinte. Les envies fréquentes d’uriner s’expliquent par la sécrétion de la gonadotrophine chorionique humaine (HCG) par l’embryon. Il s’agit d’une hormone qui donne des envies d’uriner à intervalle régulier.

Si en plus de tous les signes énumérés, vous sentez que votre poitrine prend du volume ou que vos seins sont plus sensibles que d’habitude, cela peut être une conséquence de votre état de grossesse.

Avoir des nausées ou vomir régulièrement alors qu’on n’est pas malade est un signe de grossesse. Si vous les vivez environ deux semaines après avoir eu des rapports sexuels, vous pouvez penser à une grossesse. Un test de grossesse réalisé soi-même avec un kit ou à l’hôpital peut vous confirmer votre réel état.

Où sentir un bébé bouger dans le ventre ?

La joie d’une grossesse est indescriptible, et pouvoir sentir le bébé bouger dans le ventre est un moment de bonheur à partager entre l’enfant et ses parents.

Un bébé qui bouge dans le ventre est souvent perçu, non seulement comme une marque d’affection, mais aussi pour faire savoir à sa mère qu’il est là et que tout se passe bien. L’ensemble de ces mouvements est nommé « quickening » et est un signe fort de grossesse.

En général, la mère ressent le mouvement de son enfant au niveau du bas-ventre, et plus précisément du côté droit. Ce mouvement se manifeste vers le cinquième mois de grossesse. Aux autres moments, il est possible de sentir le bébé donner de légers coups de pieds au niveau du nombril, un peu vers la gauche.

Si ces mouvements sont inévitablement ressentis par la mère, le père peut également le sentir en posant sa main aux endroits susmentionnés, à travers un procédé médical nommé haptonomie.

Partager :