Comment savoir si les vertiges viennent de l’oreille interne ?

109
Partager :

Le vertige est un terme populaire fréquemment utilisé pour décrire diverses sensations. On parle de vertige en cas d’évanouissement, de légers étourdissements ou de sensation de déséquilibre ou d’instabilité. Plusieurs causes peuvent être à l’origine de ce phénomène. Comment savoir si le vertige vient de l’oreille interne ? Cet article en parle avec plus d’éclaircissement.

Qu’est-ce que le vertige ?

Le vertige est un des troubles qui affectent les parties de l’oreille et du cerveau impliquées dans le maintien de l’équilibre. Il se manifeste par une sensation de mouvement alors qu’en réalité, il n’y a pas de mouvement réel. La personne affectée a souvent l’impression qu’elle, son environnement ou les deux tournent. Le vertige est une sensation semblable à celle que produit le jeu des enfants qui consiste à se tourner sur soi-même, puis à s’arrêter brusquement. Parfois, la personne atteinte a le sentiment d’être tirée d’un côté. Il peut provenir de plusieurs organes, comme des oreilles internes.

A découvrir également : Comment savoir si vous avez une infection génitale ?

Comment fonctionne le vertige provenant de l’oreille interne ?

L’oreille interne contient des structures qui informent le corps de sa position et de son mouvement. Les informations sont envoyées de ces structures au cerveau via le nerf crânien, qui est également impliqué dans l’ouïe. Cette information est traitée dans le tronc cérébral, qui ajuste la posture, et dans le cervelet. Il coordonne les mouvements pour atteindre l’équilibre. Un trouble dans l’une de ces structures peut provoquer des vertiges. Certains troubles de l’oreille interne provoquent aussi parfois une diminution de l’audition ou des bourdonnements dans l’oreille ou acouphènes.

Quelles sont les symptômes du vertige provoqué par l’oreille interne ?

Chez une personne souffrante de vertiges, certains symptômes sont remarqués. Il s’agit de :

A lire aussi : Comment utiliser l'huile essentielle de basilic ?

  • Les signe neurologiques (par exemple, maux de tête) ;
  • Les douleurs cervicales ;
  • La difficulté à marcher ;
  • La perte de conscience ou (évanouissement) ;
  • La difficulté à entendre ou à voir
  • La difficulté à parler ;
  • La difficulté à bouger les bras ou les jambes.

Quelles sont les causes des vertiges provenant de l’oreille interne ?

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine du vertige de l’oreille interne. Toutefois, quelques-unes sont les plus remarquées :

Le détachement des otolithes

Le vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB) est causé par un problème dans l’oreille interne. Dans l’oreille interne, il y a des otolithes dans le canal auditif qui aident à maintenir l’équilibre. Ces otolithes se déplacent lorsque vous faites certains mouvements (tourner la tête par exemple). Cependant, il arrive que certains otolithes se détachent et se déplacent dans une zone de l’oreille interne appelée canal semi-circulaire de l’os. Ceci provoque ainsi une sensation de vertige.

Le vertige positionnel paroxystique bénin provoque des épisodes de vertiges de courte durée. Bien que généralement bénins, ces épisodes de vertiges peuvent être dangereux car ils augmentent le risque de chute. Ce type de vertige est généralement causé par un changement spécifique de la position de la tête. Elle peut se produire lorsque vous balancez la tête vers le haut ou vers le bas dans un mouvement brusque.

La névrite vestibulaire

La névrite vestibulaire est une affection qui survient à la suite d’une inflammation du nerf vestibulaire. Le nerf vestibulaire est situé dans l’oreille. Il est chargé de transmettre les informations relatives à l’équilibre au cerveau. Lorsqu’il s’enflamme, ces informations ne sont pas transmises correctement. Ce qui peut entraîner des vertiges. Des nausées ou des vomissements peuvent aussi être constatés. Certes, la névrite vestibulaire s’améliore généralement en quelques jours. Mais il faut parfois plusieurs semaines pour que les symptômes disparaissent complètement.

La maladie de Ménière

Celle-ci est une augmentation de la pression dans le labyrinthe de l’oreille. Elle provoque des épisodes intenses et alternés de vertiges pouvant durer de 20 minutes à plusieurs heures. Ces épisodes peuvent être accompagnés de nausées, de vomissements, de bourdonnements d’oreilles et de perte d’audition.

Comment éviter les vertiges provenant de l’oreille interne ?

Pour éviter les vertiges de l’oreille interne, évitez les mouvements qui peuvent causer des étourdissements : regarder vers le haut ou se pencher par exemple. Lavez-vous lentement après vous êtes assis ou couché. Apprenez des exercices qui combinent les mouvements des yeux, de la tête et du corps. Cela vous permettra de prévenir le mal des transports. Effectuez une thérapie physique et des exercices pour renforcer les muscles et maintenir une marche indépendante aussi longtemps que possible. Vous pouvez également effectuer une thérapie de rééducation vestibulaire.

Partager :