Que savoir sur l’échographie 3D ?

90
Partager :
Que savoir sur l’échographie 3D ?

L’échographie est l’une des opérations médicales les plus importantes auxquelles une femme doit avoir recours lors de la période de gestation. Elle permet d’obtenir différentes informations utiles sur le déroulement de la grossesse. Il en existe sous diverse forme dont l’échographie 3D qui est une approche beaucoup plus révolutionnaire et offre plusieurs avantages. Découvrez dans la suite de cet article tout ce que vous devez savoir sur cette dernière.

L’échographie 3D : que faut-il retenir ?

Comme toute autre forme d’échographie, celle en 3D consiste en la réalisation d’un scannage du ventre afin d’obtenir des images du fœtus. Elle permet généralement de suivre régulièrement le développement de l’enfant à naitre dans le ventre de sa mère. C’est un travail qui doit être réalisé par un gynécologue spécialisé. Par ailleurs, l’échographie 3D permet d’obtenir toute une multitude d’informations. Il y a notamment le sexe, la forme, le visage et autres. C’est une astuce incontournable pour connaitre au préalable les anomalies et malformations du fœtus. 

Lire également : Quand les symptômes de la grossesse disparaissent-ils après un avortement médicamenteux ?

La réalisation de cette forme d’échographie est basée sur une opération de balayage 3D et d’un balayage volumique atomique. Ce processus se fait à l’aide d’un traducteur 3D. En effet, la collecte des différentes images lors de l’échographie se fait grâce aux ultrasons. Ce sont des ondes produites par des céramiques au cours d’une impulsion électrique. Toutefois, il serait avisé de préciser que cela pourrait être dangereux pour le fœtus lorsqu’il y reste longtemps exposé.

L’échographie 3D offre différents avantages qui attireront certainement votre attention. En premier lieu, il permet d’obtenir des photographies beaucoup plus claires du bébé. Elle produit des images qui se rapprochent le plus possible de la réalité. Ceci permet au médecin d’avoir une meilleure visibilité sur l’état de l’enfant et de mieux suivre son évolution. Enfin, elle ne présente aucun danger pour le bébé quand elle est réalisée dans les normes. 

A voir aussi : Qu'est-ce qu'un détachement postérieur du vitré ?

Partager :