Mythes et réalités : détecter une grossesse par le toucher

314
Partager :
person holding white and red plastic toy car

L’hypothèse d’un début de grossesse vous vient à l’idée parce que votre ventre vous paraît gonflé ? On dit qu’il est parfois possible pour une femme enceinte de détecter la grossesse par le toucher, voici ce que vous devez savoir.

Comment savoir si on est enceinte en touchant son ventre ?

Vous pensez que c’est en touchant son ventre qu’une femme enceinte va pouvoir détecter s’il y a un début de grossesse ? Vous vous faites de fausses idées. En effet, il n’y a jamais eu d’études concrètes qui ont démontré la présence d’une fécondation juste en palpant et manipulant le ventre d’une femme.

A découvrir également : Pourquoi donner de la progestérone ?

Ce mythe est similaire aux vieilles histoires à propos de la détection d’un cancer ou d’une maladie via le toucher, c’est une méthode « de grand-mère » inefficace.

C’est pourquoi, il est important d’éduquer les jeunes femmes sur la grossesse, car ces dernières pourraient penser que cette méthode est fiable et ne réaliseraient pas de vrais tests de grossesse. Ce qui pourrait entraîner un risque de déni, et un accouchement en catastrophe. Une femme pourrait aussi confondre un début de grossesse avec un autre souci de santé et ne pas se soigner en conséquence.

A lire en complément : Pampers lance une nouvelle gamme de produits pour bébés

Les manifestations d’une grossesse

Se toucher le ventre ne prouve en aucun cas une grossesse, cependant, différents symptômes peuvent apparaître chez les femmes et permettre de détecter une fécondation.

Une grossesse implique l’arrêt des règles chez une femme. Il est néanmoins possible que dans le cas d’un déni de grossesse, les règles de la femme ne cessent pas, on les appelle les fausses règles.

Sachez que pour être enceinte, la fécondation doit avoir lieu pendant l’ovulation. Si vos rapports ont eu lieu hors période d’ovulation, il y a moins de chance d’être enceinte. Vous remarquerez qu’avant le début de grossesse, durant la période d’ovulation, un changement de la consistance de la glaire cervicale dans le vagin de la femme se manifeste. Cela va faciliter l’entrée du sperme et le déplacement des spermatozoïdes jusqu’à l’ovule.

Dans tous les cas, le cycle hormonal et l’ovulation sont bouleversés, ce qui implique et montre différents changements sur la santé, l’humeur et l’environnement interne des femmes.

Le système subit de nombreux changements, notamment sur le plan endocrinien, le taux d’hormones, qui augmente considérablement à partir du début de la période de fécondation, soit dès la 2ᵉ semaine.

woman in white lace sleeveless dress standing beside brown wooden crib

Les vraies méthodes de détection d’une grossesse

Il est recommandé d’effectuer des tests vérifiés pour valider la fertilité d’une femme. Accessible en pharmacie ou laboratoire, ils détectent si une femme est enceinte et assurent de ne pas faire un déni de grossesse.

Les analyses courantes

Les moyens les plus courants pour évaluer s’il y a un début de grossesse sont :

  • le test de grossesse
  • l’analyse de sang

Dans l’hypothèse où la grossesse est confirmée, le gynécologue effectuera une échographie par l’abdomen ou le vagin pour vérifier que le fœtus est en bonne santé.

Le toucher vaginal, une méthode de moins en moins courante

Un gynécologue, spécialiste en fertilité, peut effectuer une intervention pour détecter une grossesse peu de temps après l’acte de reproduction.

Cette manipulation consiste à effectuer un diagnostic de grossesse et à palper l’utérus et le col de l’utérus dans le vagin. C’est son volume qui est examiné, il situe, en fonction de sa taille, la période de la grossesse dans le vagin. En effet, la taille de l’utérus grossit selon le stade de la grossesse. Pour vous donner une idée, la taille de l’utérus est comparé à des fruits tels que la mandarine et le pamplemousse.

Partager :