Glaires chez les bébés : ce que les parents doivent savoir !

18
Partager :

Les parents sont parfois inquiets et préoccupés par la santé de leurs bébés, ce qui peut conduire à considérer des choses normales comme anormales. Les glaires chez les bébés en sont un exemple frappant. En tant que parent, il est naturel de prendre soin de son enfant, que parfois toute manifestation de symptômes peut être perçue comme une source de stress. Dans ce texte, vous allez comprendre que les glaires qui vous préoccupent font partie intégrante du développement respiratoire des nourrissons. Découvrez les causes de celles-ci, les symptômes à surveiller pour les reconnaître, les traitements et gestes à adopter pour les soulager et des conseils pratiques pour les prévenir. 

Les différentes causes des glaires chez les nourrissons

Afin d’assurer le bien-être et le confort des bébés présentant des glaires, il est crucial de connaître les traitements et les gestes à adopter lorsque la situation se présente. Les glaires bébé peuvent être causées par différents facteurs, dont : 

A découvrir également : Qu'est-ce qu'un détachement postérieur du vitré ?

  • Les infections respiratoires comme le rhume, la grippe et les infections des respiratoires supérieures
  • Les réactions allergiques suite à des acariens, des moisissures, des pollens, des poils d’animaux, etc.
  • Les irritants environnementaux comme l’exposition à la fumée de tabac, à la pollution atmosphérique, à la poussière domestique 
  • Les dents de bébé entraînant une accumulation de glaires dans la gorge 
  • La déshydratation contribuant à l’épaississement du mucus 

Les conditions médicales sous-jacentes, telles que la sinusite, l’asthme, la bronchiolite ou la fibrose kystique

Les symptômes à surveiller pour reconnaître les glaires

Pour reconnaître les glaires chez les nourrissons, les parents doivent être attentifs à certains symptômes, tels qu’une toux persistante pendant une période prolongée, un nez qui coule, une congestion nasale ou encore une respiration sifflante. Les glaires dans les voies respiratoires peuvent entraîner des bruits respiratoires anormaux. La difficulté à respirer, la gêne, l’agitation, la perte d’appétit et la fièvre sont autant des symptômes à surveiller, car cela peut être causé par des glaires. Si malgré cela, vous êtes préoccupé par la santé respiratoire de votre bébé, alors vous pouvez consulter un médecin. 

A lire également : Consommation de burrata pendant la grossesse : conseils et précautions

Les traitements et gestes à adopter pour soulager les bébés

Lorsque les bébés sont aux prises avec des glaires, plusieurs traitements et gestes peuvent être adoptés pour soulager l’inconfort. Les solutions salines, par exemple, aident à dégager les voies nasales de bébé. Il faut aussi penser à l’humidification de l’air en utilisant un humidificateur dans la chambre du bébé afin de maintenir l’humidité de l’air à un niveau confortable. Il est également conseillé d’élever la tête du lit du bébé en mettant un oreiller sous le matelas. Vous pouvez aussi utiliser un aspirateur nasal ou encore un bain chaud. Si les symptômes persistent ou s’aggravent, il faut consulter un médecin. 

Conseils pratiques pour prévenir les glaires chez les bébés

Prévenir et gérer les claires chez les bébés peut aider à assurer leur confort et leur bien-être respiratoire. Il est déconseillé d’exposer le bébé à la fumée de tabac, car cela peut causer une irritation des voies respiratoires. Veillez à maintenir un environnement propre pour réduire les allergènes et les irritants dans la maison. Pour cela, il est essentiel de garder les surfaces propres, d’aspirer régulièrement pour éviter l’accumulation de poussière. Sinon, il faut aussi éviter les contacts avec des personnes malades afin de réduire le risque d’infections virales ou bactériennes. 

Partager :