Pourquoi souscrire une mutuelle pour ses soins dentaires ?

110
Partager :

Aller chez le dentiste, ce n’est une partie de plaisir pour personne. Surtout quand on est contraints à payer des frais exorbitants pour faire soigner ses dents ! Heureusement, vous pouvez bénéficier d’un remboursement partiel de vos consultations par votre mutuelle dentaire. On vous explique.

Une mutuelle dentaire : qu’est-ce que c’est ?

Il existe un grand nombre de mutuelles qui prennent en charge partiellement vos frais de soins. Certaines mutuelles santé proposent des garanties spécifiques pour les soins dentaires, vous assurant une meilleure prise en charge que les complémentaires santé classiques : les mutuelles dentaires. Parmi les organismes qui offrent ces prestations, on retrouve par exemple la Macif. La Macif est une assurance en ligne pour professionnels et particuliers, et a notamment été élue « marque préférée des Français » dans la catégorie compagnie d’assurances. Avec sa mutuelle santé personnalisable, vous pouvez souscrire à son complémentaire santé qui pourra vous rembourser une partie de vos frais (orthodontie, détartrage, pose d’une prothèse…) en plus du remboursement effectué par la Sécurité sociale. Il est toujours agréable de se délester partiellement de vos frais de soins dentaires, notamment lorsqu’une intervention est importante. Par exemple, la pose d’une prothèse peut coûter très cher, alors adhérer à une bonne mutuelle devient une nécessité !

A découvrir également : Mutuelle intérimaire : à quoi cela correspond ?

Une aide face aux dépassements d’honoraires

La Sécurité sociale a défini un tarif de base pour chaque intervention médicale qu’elle prend en compte. Néanmoins, il arrive qu’un dentiste dépasse ce tarif dans différentes situations :

  • s’il détient un droit à dépassement d’honoraires ;
  • si vous souhaitez que vos soins dentaires soient réalisés dans des conditions particulières, par exemple hors horaires d’ouverture du cabinet ;
  • si le dentiste exerce en « secteur 2 ».

Dans tous les cas, la Sécurité sociale ne couvre pas ces dépassements d’honoraires, et les frais engendrés seront obligatoirement à votre charge. C’est pourquoi l’adhésion à une mutuelle dentaire peut-être une solution pour régler ces frais supplémentaires à votre place !

A découvrir également : Teranga Software : suite logicielle pour votre établissement médico-social

Une prise en charge des dépenses non-remboursables par l’Assurance maladie

Certaines interventions dentaires sont peu (voire ne sont pas) remboursées par l’Assurance maladie. Par exemple, la pose d’un implant dentaire, définie comme une « opération de confort » n’est absolument pas prise en charge par la Sécurité sociale. Nous pouvons également évoquer la pose d’une prothèse dentaire, qui est seulement remboursée en minime partie : au tarif conventionnel. Et ces frais remboursés ne correspondent généralement pas au prix réellement payé par le patient, qui s’élève à plusieurs centaines d’euros ! De fait, une bonne mutuelle est la solution pour un remboursement beaucoup plus intéressant, quelle que soit l’intervention dentaire que vous subissez. Selon la mutuelle à laquelle vous adhérez, vous pouvez également bénéficier de son réseau de soins. En vous proposant un panel de professionnels dentaires avec qui elle est partenaire, vous pourrez profiter de meilleurs remboursements. Enfin, certaines mutuelles acceptent de rembourser vos frais dentaires réalisés à l’étranger : c’est un véritable avantage de pouvoir réaliser des opérations en particulier en dehors de la France, au niveau de la pose d’implants par exemple.

———-

Vous l’aurez compris, choisir une bonne mutuelle pour ses soins dentaires est essentiel. A vous de prendre en compte nos informations et nos conseils pour faire le meilleur choix !

Partager :