Comment financer un service d’aide à domicile pour un proche ?

918
Partager :

L’aide à domicile est une assistance fournie aux personnes ayant besoin d’un accompagnement dans leur vie quotidienne. Maladie, handicap, vieillissement ou incapacité temporaire, les raisons sont nombreuses. Les aides à domicile peuvent fournir une variété de services et être financées de plusieurs manières.

Quelles sont vos options lorsqu’il s’agit de financer une aide à domicile pour un proche ?

Il existe plusieurs options pour financer l’aide à domicile d’un proche. Si vous avez les moyens financiers nécessaires, vous pouvez le faire avec vos propres ressources. Vous disposez aussi de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA).

Lire également : Tension artérielle élevée : comprendre une mesure de 15.9 et ses risques

L’APA est une aide financière accordée par le Conseil départemental pour financer des services à domicile destinés aux personnes âgées dépendantes. D’après le site spécialisé dans l’aide à domicile Apadom.com, cette allocation est accordée en fonction du niveau de dépendance de la personne et de ses ressources.

Il existe également la prestation de compensation du handicap (PCH). Il s’agit aussi d’une aide financière accordée par le Conseil départemental pour financer des services à domicile destinés aux personnes en situation de handicap. Elle est accordée en fonction des besoins de la personne et de ses ressources. Par ailleurs, les caisses de retraite, ainsi que les mutuelles et les assurances proposent également des aides financières pour financer l’assistance à domicile d’un proche.

Lire également : Remboursement de prothèses capillaires par la mutuelle MGEN

financer service aide à domicile proche handicap senior assistance

Avez-vous droit à des aides du gouvernement ?

Il existe plusieurs allocations proposées par le gouvernement pour financer le service d’aide à domicile. Comme nous l’avons évoqué, l’allocation personnalisée d’autonomie et la prestation de compensation du handicap sont des options possibles. La première est destinée aux personnes âgées en perte d’autonomie et la seconde aux personnes en situation de handicap. Elle permet de financer une partie des dépenses liées à l’aide à domicile.

De plus, il est possible de recourir au crédit d’impôt pour l’aide à domicile. Il s’agit aussi d’une subvention du gouvernement pour financer ce type de prestation. Il permet de réduire le coût de l’aide à domicile en déduisant une partie des dépenses engagées de ses impôts sur le revenu. Le montant du crédit d’impôt dépend des dépenses engagées et de la situation fiscale de la personne.

Comment vous assurer que votre proche reçoit les meilleurs soins possibles chez lui ?

Vous avez plusieurs moyens de vous assurer que votre proche reçoit les meilleurs soins possibles à domicile. Il vous faut d’abord trouver les bons prestataires spécialisés dans l’assistance à domicile. Recherchez des professionnels fiables et bien établis, qui sont autorisés et accrédités.

Impliquez-vous dans la planification des soins. Il est important d’élaborer un plan de soins personnalisé pour votre proche, en accord avec le prestataire. Vous avez aussi le droit de surveiller la qualité des soins. Assurez-vous de faire des contrôles réguliers pour voir comment se déroule l’accompagnement. Vous pourrez ainsi vérifier si les soins sont donnés conformément au plan et si le patient progresse.

La communication étant essentielle, assurez-vous d’échanger régulièrement avec l’aide à domicile que vous aurez sélectionné. Soyez également proactif dans la prise en charge des soins de votre proche. Ne laissez pas les choses se dégrader avant d’agir.

Partager :