Le tartre, un ennemi insidieux

161
Partager :
tartre sur les dents

Le tartre, cette couche blanchâtre qui se forme au niveau du collet, peut nuire à votre santé bucco-dentaire et à l’esthétique de vos dents. L’élimination au plus vite de ce mal insidieux est non seulement une urgence, mais également une nécessité. Néanmoins, pour bien combattre le problème, il faut déjà bien le connaître. Vous souhaiteriez en savoir plus sur le tartre ? On vous en dit plus dans cet article.

Une formation progressive

La formation du tartre sur vos dents se fait de façon progressive. Au départ, il s’agit d’une plaque bactérienne qui est parvenue à échapper au brossage. Ce résidu d’aliments et de bactéries finit par se minéraliser pour former une couche blanchâtre et épaisse.

A découvrir également : Quel est l'anti-inflammatoire naturel le plus efficace ?

Ce qu’il faut comprendre avec la plaque dentaire, c’est qu’elle commence à se former après que vous ayez consommé un repas. Lorsque ce dernier n’est pas suivi d’un brossage efficace, elle se calcifie et s’épaissit de jour en jour jusqu’à se transformer en tartre.

La formation de la plaque dentaire peut se produire plus ou moins rapidement selon les individus. En effet, des facteurs tels que la composition salivaire, un traitement médicamenteux, une mauvaise hygiène de vie ou un régime alimentaire peuvent accélérer le processus.

Lire également : Pourquoi utiliser une sonde périnéale pour rééduquer son périnée ?

Un fléau facile à détecter

Le tartre n’est pas toujours évident à détecter les premiers jours de la formation de la plaque dentaire. Cependant, au bout de quelque temps, sa présence devient assez évidente. Les premiers signes sont relatifs à l’haleine. Étant constitué de composés volatils de soufres, il laisse une odeur assez désagréable dans la bouche.

En plus de cela, le tartre peut se caractériser par un jaunissement des dents que l’on retrouve chez les fumeurs et les personnes qui consomment assez régulièrement du café. Dans les cas les plus graves, le tartre peut prendre une teinte brune ou encore noire.

Aussi, il faut savoir qu’il provoque une inflammation des gencives, ce qui induit généralement à un saignement lors du brossage. Même si ce n’est pas le cas, une sensibilité de la gencive ou un gonflement peut être le signe de la formation de tartre. Si l’un de ces symptômes venait à apparaître dans votre bouche, il vaudrait mieux faire appel à un dentiste.

Par ailleurs, pour ceux qui souhaiteraient détecter au plus tôt la formation de la plaque dentaire, vous pouvez toujours vous servir d’un dentifrice révélateur de plaque. Une ou deux fois par semaine, vous pouvez vous en servir pour vérifier si cet amas de bactéries est encore présent sur vos dents.

Un mal à combattre au plus tôt

tartre sur les dents

Le tartre est un problème qu’il faut éliminer au plus tôt pour ne pas devoir subir les conséquences liées à son apparition. En effet, il détruit l’aspect esthétique de vos dents et vous procure une très mauvaise haleine. Et si l’halitose ne vous effraie pas, notez que la plaque dentaire négligée peut aboutir à une gingivite.

Cette inflammation douloureuse des gencives peut à son tour vous conduire à une parodontite qui va détruire vos dents. Aussi, la plaque dentaire crée dans votre bouche un environnement propice à la formation de la carie dentaire et aux problèmes dentaires qui y sont liés.

Des mesures de prévention

Pour prévenir et éliminer le tartre de vos dents, vous devez nécessairement avoir une très bonne hygiène bucco-dentaire. Cela implique un brossage minutieux 2 fois par jour minimum accompagné d’un bain de bouche. Pour les personnes ayant tendance à sécréter une grande quantité de plaque dentaire, l’idéal serait de privilégier un dentifrice et un bain de bouche anti-plaque.

Aussi, l’utilisation du fil dentaire en complément du brossage et d’un détecteur de plaque 2 fois par semaine serait bien utile. Par ailleurs, pour prévenir l’apparition de la plaque dentaire, vous devez adopter un régime alimentaire plus sain. Cela passe par l’arrêt du grignotage entre les repas et la réduction de votre consommation de sucre.

Pour finir, un détartrage régulier chez le dentiste s’avère toujours nécessaire pour lutter contre la formation du tartre. L’idéal serait de procéder à cet acte médical au moins 2 fois par an.

Partager :