Le confort urinaire : 3 précautions indispensables

222
Partager :

L’inconfort urinaire est un trouble qui touche de nombreuses personnes à travers le monde. Il se traduit généralement par des besoins impérieux, des fuites urinaires ou encore des sensations de picotements, de douleurs ou de brûlures lors de la miction. Vous souffrez aussi d’inconfort urinaire et vous aimerez bien savoir comment y remédier ? Voici donc 3 précautions indispensables que nous vous conseillons de prendre pour un meilleur confort urinaire !

Luttez contre les cystites

Pour un bon confort urinaire, la première chose que vous devez faire c’est de lutter contre les cystites. Les cystites sont des infections urinaires d’origine bactérienne et qui sont le plus souvent dues à la bactérie Escherichia coli. Elles touchent beaucoup plus les femmes, mais peuvent aussi toucher les hommes. Les cystites sont l’une des causes les plus fréquentes d’inconfort urinaire. De ce fait, pour améliorer votre confort urinaire, vous devez veiller à lutter efficacement contre ces infections. Pour ce faire, la première chose à faire est de boire suffisamment d’eau.

A lire en complément : Teranga Software : suite logicielle pour votre établissement médico-social

En effet, l’eau permet non seulement d’enrayer une infection urinaire que vous avez déjà contractée, mais aussi de prévenir l’apparition des cystites. Outre l’eau, vous pouvez aussi boire des tisanes à base de plantes médicinales (orties, melaleuca…). Boire beaucoup permettra de vider la vessie le plus souvent possible et ainsi de vous débarrasser des bactéries. Outre l’hydratation, il existe des compléments alimentaires disponibles sur le marché et spécialement conçus pour lutter contre les cystites. Pour en apprendre davantage sur ces compléments, n’hésitez pas à consulter un site spécialisé en la matière.

Le maintien d’une bonne hygiène intime

Pour un meilleur confort urinaire, vous devez aussi prêter une attention particulière à votre hygiène intime. En effet, si votre hygiène est insuffisante, cela pourrait favoriser le développement des bactéries. Ces dernières pourraient par la suite provoquer des infections, ce qui causera inévitablement un grand inconfort urinaire. Il est également important de préciser que trop d’hygiène peut aussi vous être préjudiciable. Nettoyer trop souvent vos parties intimes, et ce, avec des produits agressifs, peut par exemple perturber ou détruire la flore vaginale chez la femme. Les bactéries pourront donc librement et rapidement se développer. C’est en raison de tout cela qu’il est conseillé de nettoyer ses parties intimes 1 à 2 fois par jour en utilisant un savon assez doux. Durant les règles, les femmes doivent aussi veiller à changer régulièrement de serviettes ou de tampons.

A lire également : 3 raisons d'avoir recours au blanchiment dentaire

confort urinaire

L’importance de mictions régulières et complètes

Enfin, pour vous assurer un réel confort urinaire, vous devez également avoir des mictions régulières et complètes. Il est en effet fortement déconseillé de se retenir d’uriner, car cela pourrait créer des troubles urinaires bénins ou graves. Vous devez uriner fréquemment, environ 1 fois, toutes les 3 ou 4 h. De plus, certaines personnes, parce qu’elles sont pressées, ne finissent pas d’uriner avant de s’arrêter. Cela est très mauvais. Vous devez prendre le temps de vous décontracter autant que possible afin de vider complètement votre vessie. De cette manière, vous pourrez éliminer toutes les bactéries et les toxines.

Pour un meilleur confort urinaire, vous devez aussi faire attention à votre alimentation. Privilégiez donc les fibres et évitez les aliments susceptibles de causer des constipations. Évitez également les sous-vêtements en matière synthétique ainsi que les sous-vêtements et les pantalons trop serrés.

Partager :