Quel est le prix d’une mutuelle étudiante ?

99
Partager :
mutuelle étudiante

Une mutuelle est une forme d’assurance santé qui vient en complément à l’assurance maladie en couvrant les charges non prises en compte par cette dernière. Si vous êtes ainsi étudiant avec un budget limité, il demeure utile d’optimiser votre couverture santé en recourant à ce contrat. Si vous voulez donc y souscrire et vous vous demandez quel est son prix, ce qui suit vous indique les fourchettes de tarifs.

Entre 4,90 et 7 euros

Le prix d’une mutuelle étudiante peut varier entre 4,90 et 7 euros. Toutefois, il convient de savoir que si le montant demeure petit, la couverture de la mutuelle est restreinte. Partant de ce fait, pour une assurance santé de 4,90 euros, le niveau de couverture se résume pour des cas d’hospitalisation.

A découvrir également : Quelle est la formation requise pour travailler dans les garderies ?

Ainsi, pour un rendez-vous de consultation avec son médecin traitant, l’assurance ne couvre pas les frais. Le seul organisme qui peut s’en charger est la sécurité sociale. Il est donc intéressant si vous en avez les moyens, de souscrire à un niveau plus élevé.

Entre 7 et 10 euros

Le prix d’une mutuelle étudiante peut également varier entre 7 et 10 euros en termes de cotisation mensuelle. Cette tranche de montant dépend également de la couverture dont vous souhaitez disposer.

A lire également : Qui peut bénéficier de la DPC ?

Ainsi, pour les personnes dont leur assurance maladie couvre une bonne partie des besoins de santé, le coût de la mutuelle revient moins cher. Ceux-ci peuvent donc se voir payer une somme mensuelle de 8 euros ou 9 euros en moyenne.

Toutefois, si vous disposez d’une assurance maladie dont la couverture n’est pas trop large, le montant de votre mutuelle peut aller à 10 euros le mois.

Entre 10 et 20 euros

Le prix d’une mutuelle étudiante peut aller de 10 à 20 euros. Dans ces conditions, le souscripteur bénéficie d’une large couverture de prise en charge. Cela reste toutefois valable sous une condition. Il s’agit d’être un étudiant qui étudie en France et être en plus français.

Ainsi, avec un montant de cotisation compris entre 10 et 20 euros, vous pouvez être couvert à plusieurs niveaux. L’assureur peut prendre en charge les frais liés à une visite chez un spécialiste. Vous avez également la possibilité de vous rendre chez votre médecin généraliste sans vous soucier des frais liés à la prise en charge.

Entre 15 et 30 euros

mutuelle étudiante

Le prix d’une mutuelle étudiante peut osciller entre 15 et 30 euros à payer le mois. Vous pouvez trouver un tel montant chez une mutuelle généraliste ou chez une mutuelle en ligne. Concernant le dernier cas, il est intéressant de savoir que les offres proposées sont le plus souvent attractives.

Dans les faits, les mutuelles en ligne ne disposent pas de moyens logistiques à prendre en charge. En plus, le nombre d’employés est restreint, ce qui permet de ce fait de pratiquer des tarifs plus compétitifs sur le marché.

Entre 30 et 40 euros

Vous pouvez trouver un contrat d’assurance santé avec versement mensuel compris entre 30 et 40 euros. Il s’agit dans ce cas d’une offre en milieu de gamme qui tient compte de plusieurs garanties de bases une fois en hospitalisation.

Aussi, cette offre tient compte des soins courants, des soins dentaires et des prises en charge optique. Il est important d’y recourir si vous vous sentez obligé d’effectuer de manière fréquente des consultations.

Entre 40 et 45 euros

Le prix d’une mutuelle étudiante peut varier entre 40 et 45 euros. Il s’agit ici d’une offre haut de gamme qui donne des garanties plus poussées.

L’avantage ici est que l’offre couvre toutes les prises en charge liée à votre état de santé et bien-être physiques. Qu’il s’agisse ainsi des soins dentaires, de la médecine douce, ou des prises en charge en hospitalisation, vous avez toutes les garanties possibles. Cette offre reste propice pour un étudiant avec un portefeuille un peu large.

Ainsi, il est à retenir que le prix d’une mutuelle étudiante varie en fonction des garanties choisies. L’âge est également un des facteurs qui jouent sur le montant de cotisation de l’étudiant. Pour les étudiants à moyens limités, la réforme 100 % santé reste une option à laquelle il convient de recourir.

 

Partager :