Quel est le rôle de l’ophtalmologiste ?

90
Partager :

L’ophtalmologiste est un médecin spécialisé dans le traitement des maladies des yeux. Ce professionnel de santé, encore appelé parfois ophtalmologue, joue plusieurs rôles. Quel est le rôle de l’ophtalmologiste ? Si vous vous interrogez déjà à ce sujet, vous êtes au bon endroit. Retrouvez dans la suite de cet article l’essentiel à savoir à ce sujet.

L’ophtalmologiste : Quel est son rôle ?

Un ophtalmologiste joue plusieurs rôles dont le point commun est d’apporter une solution efficace à des maux relatifs aux yeux. Parmi ces rôles, nous pouvons énumérer :

A lire en complément : Où acheter une blouse, des gants et lunettes de protection médicale ?

Le rôle de diagnostic des troubles visuels et prescription d’une solution corrective

Un ophtalmologiste est un spécialiste capable de diagnostiquer les troubles visuels auxquels s’expose l’homme. Ce rôle est d’ailleurs celui qui permet à beaucoup de personnes d’identifier un tel professionnel de santé. Pour jouer pleinement ce rôle, l’ophtalmologiste fait recours à certains matériels qui lui servent de support d’analyse. Grâce à ces matériels, il arrive à mettre un nom sur chaque trouble visuel. Ce qui lui permet ensuite d’aider ses patients en leur prescrivant des verres correcteurs appropriés ou des lentilles de contact.

Le rôle de dépistage et l’apport de solutions préventives

L’ophtalmologiste joue aussi un rôle de dépistage. En effet, ce professionnel de santé est capable de déterminer les maladies de l’œil suite à une démarche scientifique. Cependant, leur rôle de dépistage se concentre surtout sur la rétinopathie diabétique, le glaucome, la dégénérescence musculaire relative à l’âge et la cataracte. En outre, l’ophtalmologiste apporte également à ses patients des solutions préventives. Mais celles-ci sont souvent destinées à empêcher un décollement rétinien. Les bénéficiaires de cette fonction de l’ophtalmologiste sont les personnes souffrantes :

Lire également : Pourquoi ma gorge me démange-t-elle ?

  • D’une forme grave de myopie ;
  • Du strabisme ;
  • De l’amblyopie.

Le rôle de traitement et d’opération des maladies de l’œil

L’ophtalmologiste est un spécialiste dont la formation lui permet d’être un appui solide aux personnes souffrant d’une maladie de l’œil. En effet, il a la légitimité de traiter les troubles visuels quelle que soit leur nature. Il est aussi capable d’apporter des solutions chirurgicales aux maladies des yeux. Mais ce type de solutions est réservé aux formes graves de troubles visuels et parfois pour les patients qui veulent être indépendants des lunettes et lentilles. Comme exemple d’opérations chirurgicales qu’effectue un ophtalmologiste, nous pouvons énumérer :

  • La chirurgie pour la dégénérescence musculaire ;
  • La chirurgie pour le glaucome ;
  • La chirurgie pour la rétinopathie ;
  • La chirurgie réfractive.

Comment se déroule un examen chez un ophtalmologiste ?

Les examens ophtalmologiques constituent l’instrument par excellence des ophtalmologistes. En effet, ils leur permettent de recueillir les informations nécessaires pour le traitement d’une maladie de l’œil. Pour les réaliser, les ophtalmologistes suivent un procédé bien précis.

Interrogatoire

Le début d’un examen ophtalmologique est toujours marqué par une phase interrogatoire. Cette dernière permet à celui-ci de prendre les informations de base telles que :

  • Raisons de la consultation ;
  • Les antécédents médicaux et chirurgicaux ;
  • Les allergies, etc.

Mesure de l’acuité visuelle

Après la phase interrogatoire, l’ophtalmologiste passe à la mesure de l’acuité visuelle. Cette opération est réalisée en deux parties grâce à un appareil appelé auto-réfractomètre. Dans un premier temps, la mesure se fait sans aucune correction et ensuite une autre avec correction.

Mesure du champ visuel

Cette partie de l’examen ophtalmologique permet de cartographier le champ de vision du patient.

Mesure du tonus oculaire

Avec cette mesure, l’ophtalmologiste arrive à prendre des renseignements sur la pression oculaire afin de déterminer s’il y a d’éventuels problèmes.

L’examen du fond de l’œil

Cet examen est consacré à l’étude de la rétine dans le but de déterminer s’il est dans son état normal.

Quelles études pour devenir ophtalmologiste ?

Pour devenir ophtalmologiste, il est indispensable de suivre l’entièreté du cursus des études de médecine. Mais la formation ne s’arrête pas à ce niveau. En effet, après cette étape, il faut maintenant se spécialiser en ophtalmologie à travers un Diplôme d’Etudes Spécialisées. En termes d’années, il faut 12 ans pour devenir ophtalmologiste.

Vous savez à présent l’essentiel sur le rôle d’un ophtalmologiste. Faites-en bon usage !

Partager :