Quels sont les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires ?

2
Partager :

Les maladies cardiovasculaires sont un véritable fléau dans notre société et elles causent le décès de millions de personnes chaque année. Pour l’année 2017, selon l’OMS, 17.7 millions de personnes sont décédées des causes de maladies cardiovasculaires, soit 31 % de la mortalité mondiale. Quels sont les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires ? Comment y remédier ?

Une maladie cardiovasculaire, c’est quoi ?

Une maladie cardiovasculaire est à la fois causée par des dysfonctionnements du cœur et des vaisseaux sanguins. Étroitement liés, le cœur et les vaisseaux ne communiquent plus de manière optimale, ce qui peut provoquer des lésions irréversibles pouvant mener parfois jusqu’au décès d’une personne. Les maladies cardiovasculaires peuvent survenir par exemple au niveau des muscles ou du cerveau. Quand elles touchent les artères ou les veines, elles se manifestent sous la forme d’un caillot qui empêche le sang d’alimenter les organes ou le cerveau normalement.

A lire aussi : Douleurs dentaires : pourquoi consulter au plus vite un dentiste ?

Quels sont les déclencheurs susceptibles de provoquer une maladie cardiovasculaire ?

Les maladies cardiovasculaires sont favorisées par des comportements souvent inadaptés à une bonne hygiène de vie. Il est indispensable de rappeler que pour être en bonne santé, il est nécessaire d’adopter un mode de vie sain comme bien manger et bien dormir. Parmi les principaux déclencheurs on retrouve comme dans beaucoup de maladies, des excès en tous genres comme une alimentation trop riche en graisse, en sel ou en sucre et composée de trop de produits entièrement transformés, un usage abusif de l’alcool, une consommation importante de tabac, un manque d’activités sportives et physiques. Un autre facteur possible aux maladies cardiovasculaires est le stress comme l’ont démontré des études scientifiques. Il est bon également de rappeler que le milieu social d’un individu a des conséquences sur son comportement. On constate que bien souvent, par manque de moyens financiers, l’alimentation est négligée dans les milieux défavorisés et que le manque d’éducation qui l’accompagne favorise l’alcoolisme. Les personnes dites à risque sont susceptibles de déclencher une maladie cardiovasculaire à l’image des diabétiques ou des personnes souffrant d’hypertension. Enfin, l’hérédité est un facteur à ne pas négliger.

Comment prévenir les maladies cardiovasculaires ?

  • Prévenir les maladies cardiovasculaires par la prévention

La prévention est certainement l’un des meilleurs moyens. Pour combattre cette maladie certaines associations comme la fédération française de cardiologie, mettent en place des évènements et des manifestations comme le parcours du cœur pour sensibiliser et informer la population sur les dangers liés aux maladies cardiovasculaires et sur les bons gestes à adopter au quotidien pour la combattre. Par exemple avec la federation francaise de cardiologie (fedecardio), vous pouvez assister à des conférences qui vous expliquent les bonnes pratiques pour un mode de vie sain.

A voir aussi : Quelle mutuelle choisir après 60 ans ?

  • Prévenir les maladies cardiovasculaires par des bons gestes au quotidien

Pour rappel, certains gestes du quotidien peuvent permettre de vaincre efficacement les maladies cardiovasculaires. Une personne qui mange de la nourriture saine et prépare ses repas en consommant des fruits et légumes réduit les risques. La pratique d’une activité quotidienne pendant vingt minutes comme la marche ou les déplacements à vélo est également un bon geste au quotidien. Plutôt que de prendre le bus au pied de chez soi, se rendre à l’arrêt suivant en marchant peut être une solution. Il est entendu que réduire sa consommation d’alcool et de tabac augmente la probabilité d’être en bonne santé et permet de prévenir des maladies cardiovasculaires.

Les maladies cardiovasculaires, même si elles ne peuvent pas être éradiquées dans leur totalité, peuvent être combattues et réduites en adoptant une bonne hygiène de vie au quotidien. La prévention, l’apprentissage et la diffusion des bons comportements à adopter sont essentiels dans une société où la communication n’a jamais été aussi développée.

Partager :